La peau: bouclier protecteur de notre corps

En contact avec le monde

Il existe un idéal de beauté sur lequel presque tous les peuples au monde s’accordent: c’est celui d’une peau belle et lisse, signe de bonne santé, de vitalité et de vie. Ce n’est pas étonnant que nous lui consacrions volontiers beaucoup d’attention et que nous souhaitions en prendre soin le mieux possible.

 

La peau est la partie de notre corps que notre entourage perçoit et que les autres peuvent voir. Elle fait non seulement partie de notre identité et constitue un organe sensoriel important, elle est également un véritable bouclier de protection contre des agressions telles que le froid, la chaleur, les rayons solaires ou les frottements. Elle empêche les microorganismes de pénétrer dans le corps et nous préserve des pertes d’eau ou de chaleur.

La structure de la peau

Le degré d'uniformité, de douceur et de souplesse de notre peau dépend des interactions complexes entre ses différentes couches dont chacune remplit des fonctions particulières et précieuses et qui, considérées comme un tout, contribuent à donner à notre peau un aspect global sain.

Apposer délicatement les deux mains sur le visage et masser latéralement vers l'extérieur jusqua'à la base des oreilles, sans appuyer.

Apposer l'extremite des doigts des deux mains sur les temps et décrire des cercles d'avant en arrière sans appuyer.

Étalez sur le front: les mains se posent en alternance en travers du front, puis reviennent sur les côtés.

Étalez aves les annulaires depuis la racine du nez en remontant au-dessus de l'arcade sourcilière, puis du coin externe de l'œil vers le coin interne.

La peau au fil du temps

Tout se transforme avec les années – la peau également. Tandis que les organes du corps vieillissent de façon intrinsèque, c’est-à-dire sans influence extérieure, la texture de notre peau est aussi influencée, en grande partie, par l’extérieur. Les rayons ultraviolets du soleil, le climat, le stress, la cigarette, une alimentation déséquilibrée et les muscles du visage transforment l’apparence de la peau.

 

Lorsque nous sommes jeunes, la peau se régénère vite. À partir de vingt ans, cette capacité de la peau à se renouveler rapidement diminue, les processus métaboliques et les mécanismes de réparation ralentissent, les tissus graisseux se réduisent et la peau perd en souplesse et en tonicité. À l’approche de la trentaine, les premières rides sont visibles. À un âge avancé, la peau devient de plus en plus fine, sèche et sensible aux agressions extérieures. Les zones souvent exposées au soleil vieillissent encore plus, et des taches de vieillesse peuvent apparaître, par exemple.

Aimer sa peau telle qu’elle est

Au fur et à mesure que la peau vieillit elle révèle son caractère. Le temps et les muscles la façonnent et présentent au monde un visage singulier et unique. Notre visage. La peau retrace notre histoire, nos rires et nos froncements de sourcils, nos soucis, nos défis, nos fêtes et l’amour.

 

Nous ne pouvons pas empêcher notre peau de vieillir. Et rien ne nous y oblige. Mais à nous de décider comment elle vieillit et comment nous nous sentons au cours de ce processus. Si nous l’observons, si nous apprenons à l’aimer et lui procurons ce dont elle a besoin, elle sera toujours belle et éclatante – et une part unique de nous-même.

Découvrez à présent ce dont votre peau a besoin.