Le romarin

Stimulant et revigorant

Même si la silhouette du romarin est plutôt robuste, il porte un nom vraiment poétique. « Ros marinus » vient du latin et signifie « rosée de mer ». La plante pousse dans les régions côtières du bassin méditerranéen, et notamment du Portugal jusqu’aux îles ioniennes. Dans l’Antiquité, le romarin était dédié aux dieux, et plus particulièrement à Aphrodite – c’est pourquoi il est également considéré comme un symbole de l’amour.

L’arbuste à feuillage persistant, au port plutôt bas, aime les emplacements secs et chauds. Si nécessaire, il est également capable de braver le froid extrême : les températures de moins 20 degrés n’ont aucune prise sur les espèces méditerranéennes. Le romarin a un effet réchauffant, il stimule la circulation sanguine et le système nerveux. Vous pouvez l’utiliser en usage interne, par exemple sous forme de tisane, mais également externe comme huile ou au sauna.

Vivifie de l’intérieur et de l’extérieur.

Comment le romarin libère de nouvelles forces.

Bien que les Grecs anciens l’utilisaient volontiers comme plante symbolique et rituelle, ils semblaient peu informés des pouvoirs curatifs du romarin. Leurs écrits, en tout cas, ne contiennent pratiquement aucune mention à ce sujet. Ce n’est qu’au Moyen-Âge que l’on découvre les nombreuses vertus de l’huile essentielle. Le romarin favorise la digestion et la circulation sanguine. De plus, il soulage les rhumatismes et les migraines. L’huile de romarin a également des effets antiseptiques. Et il a fait ses preuves depuis longtemps comme additif de bain en cas de plaies infectées ou qui cicatrisent mal et convient bien en tant que pommade. Nous utilisons des extraits de romarin pour nos produits de soin et médicaments destinés à stimuler l’équilibre thermique et la circulation sanguine. Le parfum intense requinque à lui tout seul et agit contre l’épuisement.

L’équilibre entre donner et prendre.

Notre projet de culture à Ademuz en Espagne.

Nous sommes sous le soleil d’Espagne. Et plus précisément dans la province de Valence. Et encore plus précisément dans la région vallonnée autour d’Ademuz où Blas Aparicio, notre partenaire, exploite sa société Ecoaramuz. Son équipe est chargée non seulement de cueillir le romarin sur des terrains laissés à l’état sauvage et certifiés bio, mais également de le distiller sur place, dans une installation de distillation appartenant à l’entreprise. Nous obtenons ainsi d’un seul prestataire de l’huile essentielle de romarin de la plus haute qualité.

La zone de cueillette s’étend sur 9 500 hectares. L’été est la saison la plus productive : 800 kilogrammes de branches cueillies, qui tiennent dans le camion d’Aparicio, donnent quatre kilogrammes d’huile essentielle. Nous avons lancé récemment avec Ecoaramuz la construction d’une seconde installation de distillation et assuré le préfinancement de la première livraison comme aide au démarrage. Ce sont des partenariats solides et durables comme celui-ci sur lesquels nous nous appuierons également à l’avenir.

Pour les cheveux ayant tendance à s’affiner