La rose musquée

Beauté sauvage

Reine des fleurs. Messagère de l’amour. Symbole de beauté et de pureté. Aucune autre fleur ne nous fascine aussi durablement que la rose. On la trouve aujourd’hui dans d’innombrables variantes et notes parfumées. En offrant des roses, vous témoignez toute votre estime à la personne destinataire. Mais les valeurs intérieures de la rose ne doivent pas non plus être sous-estimées : elles sont particulièrement marquées chez les formes sauvages de la plante. C’est pourquoi nous utilisons la rose sauvage Rosa Mosqueta avec ses cynorrhodons rouges dans notre ligne de Soins à la Rose musquée pour le visage et le corps. L’huile de graine de Rosa Mosqueta est l’une des huiles les plus efficaces pour lisser la peau. Quant au merveilleux parfum de rose, il est dû à la rose de Damas. En aromathérapie, sa fragrance intense a fait ses preuves en matière de détente, décontraction et régénération.

L’harmonie fait sa force.

Comment la rose musquée redonne à la peau son équilibre.

L’équilibre entre souplesse et robustesse, entre exigence et adaptabilité : la rose musquée parvient à le maintenir facilement. Les écarts de température impressionnent peu la belle sauvage. C’est pourquoi la santé de notre peau profite, elle aussi, de ses capacités équilibrantes.

L’huile de graine de Rosa Mosqueta apaise et lisse la peau, le parfum de la rose de Damas harmonise l’ambiance. Les substances de notre ligne de Soins à la Rose musquée déploient leurs effets tout particulièrement à partir de l’âge de 30 ans, lorsque la peau devient peu à peu plus exigeante et sèche.

Le parfum de Babylone.

L’histoire de la rose musquée.

Il n’est pas étonnant que la rose bénéficie aujourd’hui d’un statut quasi légendaire parmi les fleurs – les anciens Babyloniens la cultivaient déjà pour fabriquer des pommades parfumées à partir de ses pétales.

En Chine aussi, on cultivait les roses parce qu’on connaissait leurs pouvoirs. À l’époque de Charlemagne, on utilisait les pétales de roses en gargarismes et bains curatifs.

La distillation de l’huile de rose fut probablement inventée en Perse. L’huile essentielle de rose était considérée comme extrêmement précieuse car son extraction était très contraignante – et l’est d’ailleurs toujours : trois millions de fleurs sont nécessaires pour fabriquer un litre d’huile essentielle. Il existe aujourd’hui environ 150 espèces de roses musquées dont presque deux tiers proviennent d’Asie.

 

Les roses créent des liens.

Nos projets de culture au Chili et en Turquie.

Comme la rose musquée apprécie les régions sauvages, nous travaillons en partenariat avec l’entreprise chilienne « Puelche ». Là-bas, dans les montagnes arides du Chili, la Rosa Mosqueta mûrit sur des terrains certifiés bio. De février à mars, près de 600 cueilleurs récoltent ses fruits rouges – ils cueillent ainsi environ 2 500 tonnes sur les buissons épineux, effectuant un travail à la main minutieux. Dans la province turque d’Isparta, en revanche, la période de récolte de la rose de Damas ne débute qu’au mois de mai.

En association avec les paysans locaux, nous avons pu monter là-bas un projet pionnier qui a évolué en partenariat solide. 300 agriculteurs sont passés à ce jour à la culture durable de roses bio et nous livrent de l’huile essentielle de rose d’une excellente qualité.