Lavande

Bessarabie, Moldavie
Map of Moldova - Lavender Raw Material

La lavande – un régal pour les yeux et un parfum sensuel

Des huiles essentielles issues d’une terre noire

Appartenant à la famille des lamiacées, la lavande est un sous-arbrisseau aux tiges très ramifiées et aux branches droites, qui se distingue par ses multiples petites fleurs bleu mauve. Les feuilles particulièrement étroites présentent des couleurs différentes : elles sont gris-vert sur le dessus tandis que la face inférieure est couverte de poils blancs duveteux. Il existe 25 espèces de lavande, dont quatre sont utilisées pour leurs propriétés médicinales : la lavande vraie (Lavandula angustifolia), la lavande aspic (Lavandula latifolia), la lavande papillon (Lavandula stoechas) et le lavandin (Lavandula hybrida).

 La première grande récolte de lavande s’effectue au bout de trois ans. Lorsque les conditions sont favorables, la plante peut produire des fleurs pendant trente ans. 

 

La lavande permet également d’agir plus facilement en cas d’agitation nerveuse, de troubles de l’endormissement, de tensions, de crampes, de troubles digestifs et de problèmes cardiovasculaires. Les propriétés relaxantes et calmantes de la lavande étaient déjà très appréciées durant l’Antiquité.

Renouer avec d’anciennes traditions

L’image la plus couramment associée à la lavande est celle de ces immenses champs mauves en Provence, dans le sud de la France. Mais depuis des siècles, la plante est également cultivée à grande échelle dans une autre région d’Europe: la Moldavie. Ce pays d’à peine 34 000 kilomètres carrés se situe entre la Roumanie et l’Ukraine, dans la région historique de la Bessarabie. Grâce au climat chaud et sec et à la terre noire fertile favorable à la culture de la vigne et de fruits sur de grandes surfaces, la Moldavie figurait autrefois parmi les plus grands producteurs mondiaux d’huiles essentielles. La chute de l’Union soviétique en 1992 a entraîné la disparition de nombreux hectares de lavande car la population n’avait aucune expérience du marché libre. Depuis, ce petit pays a connu de nombreux changements, d’anciennes traditions ont connu un regain d’intérêt et la culture de la lavande a pris un nouvel essor.

Huile essentielle de lavande – du vase florentin aux cuves

Le plus grand projet de plantation de lavande bio en Moldavie fut lancé par un expert en développement anglais et un ingénieur agricole moldave. Avec du recul, les deux partenaires sont surpris de la vitesse à laquelle leur projet a grandi. L’une des raisons réside certainement dans la coopération avec Weleda mise en place en 2005. Cette étroite collaboration et la perspective d’un partenariat durable ont donné au projet un élan supplémentaire. « Plus de 200 familles d’agriculteurs se sont jointes à nous entre-temps et la surface de culture de lavande bio est passée à près de 200 hectares », affirme l’expert en développement anglais. Les premières récoltes ont eu lieu en 2005. Entre fin juin et mi-juillet, les cultivateurs et les cueilleuses coupent les fleurs mûres jour après jour, à l’aide de faucilles. Un travail à la main pénible, qui exige beaucoup d’endurance. La lavande cueillie est aussitôt transformée sur place en huile essentielle à l’aide d’un dispositif mobile de distillation. Un processus qui requiert des connaissances en ingénierie et beaucoup de doigté. Une équipe de quatre hommes est constamment en action pour réceptionner les conteneurs remplis de fleurs de lavande. Ces conteneurs sont ensuite raccordés à la chaudière mobile et à son circuit de vapeur – la distillation s’achève au bout d’une heure et l’huile essentielle est extraite.

 

100 kilogrammes de fleurs de lavande permettent d’obtenir 1 kilogramme d’huile, immédiatement transvasée du séparateur ou vase florentin dans des cuves fermées. Pour assurer la qualité de la précieuse huile essentielle de lavande, il est particulièrement important de la placer dans un endroit frais avant son exportation chez Weleda.

Un pas de plus

Depuis l’arrivée de Weleda dans ce projet, le dialogue entre les différents partenaires est permanent. Le collaborateur sur place bénéficie de la longue expérience de Weleda concernant l’analyse des huiles essentielles et l’approvisionnement en matières premières. De nombreux processus ont ainsi pu être améliorés ces dernières années et les petits problèmes ont pu être résolus. Ainsi, Weleda aide, par exemple, à trouver une solution écologique pour le compostage des résidus de distillation. « C’est une situation d’échange dans laquelle chacun donne et reçoit », confirment les experts en développement ainsi que l’ingénieur agricole, avant d’ajouter : « Ce n’est qu’en travaillant de concert que nous pouvons développer la qualité souhaitée. »

 

Les impulsions économiques et sociales que ce projet insuffle depuis dix ans dans cette région sont immenses : la culture de lavande représente désormais une partie stable du revenu des agriculteurs. Weleda a contribué, à l’occasion de son 90e anniversaire, à la construction d’un centre médicosocial à Minceni.

Ingrédient

huile essentielle de lavande

Lavandula Angustifolia Oil

Ces contenus seront bientôt à votre disposition.

Notre nouveau site web est encore en construction. Des informations détaillées sur ce thème seront disponibles sous peu.

Nous espérons que vous reviendrez bientôt nous rendre visite sur notre site !