L’univers Des Bébés

Pas à pas – comment les enfants apprennent-ils à marcher

Les premières étapes sont généralement un jalon important dans le développement de l’enfant. Un beau jour, l’enfant peut avancer sur deux jambes. Il se redresse, s’étire et apparaît soudain beaucoup plus grand. Souvent, cela continue sans cesse; et en quelques semaines, les premiers pas deviennent plus fréquents et la marche à quatre pattes se fait plus rare. Mais comme souvent: c’est l’enfant qui donne le rythme et qui doit commencer à marcher tout seul.

Quand les enfants apprennent-ils à marcher?

Comme dans tous les autres domaines du développement, le début de la marche est très individuel: certains enfants commencent à marcher à 10 mois, d’autres à 18 mois – tous évoluent dans le cadre naturel du développement. Pour le développement, ce n’est pas le moment où l’enfant commence à marcher qui compte, mais comment: tout seul, sans qu’on le tienne par la main, et sans instructions.

Le long chemin vers le premier pas

Il n’en va pas autrement du développement moteur que de tous les autres domaines de développement: un progrès après l’autre. Pour pouvoir faire son premier pas un jour, l’enfant se prépare dès la naissance: il entraîne sa musculature et l’ensemble du système musculosquelettique pendant des mois pour une marche debout. Allongé sur le dos, il se tourne sur le côté, se roule sur le ventre puis revient sur le dos, avant de faire ses premiers mouvements vers l’avant et de ramper, puis de marcher à quatre pattes. Il se peut qu’il passe par une phase de marche recourbée, avant de se redresser lentement. Chacune de ces étapes individuelles est importante pour la prochaine.

Laissez l’enfant faire son bonhomme de chemin

C’est pourquoi il importe tellement pour le bébé d’être capable de gérer seul ces étapes individuelles du développement, sans l’intervention des adultes: nous ne devons pas aider nos enfants à se retourner, à ramper, ni à s’asseoir s’ils ne peuvent pas encore le faire. Il en va de même pour apprendre à marcher. Il n’a pas besoin que nous le guidions. En effet, votre enfant fait ses premiers pas lorsqu’il a formé toutes les conditions préalables importantes et que nous lui donnons l’espace nécessaire pour pouvoir marcher.

Chaque enfant a son propre rythme de développement. Nous pouvons mieux encourager notre enfant en lui donnant l’espace nécessaire et le temps d’essayer de marcher par lui-même. Soyez patient – votre bébé sera fier quand il passera de la position debout à la marche sans assistance. Et il va y parvenir, cela ne fait aucun doute!
 

De la position debout à la marche

Dès que l’enfant est debout, nous, parents, sommes souvent tentés de lui tenir la main et de lui demander de marcher. Mais se tenir debout n’est pas encore marcher. Jusqu’au premier pas libre, l’enfant apprend maintenant à garder son corps bien droit et en équilibre. Cette étape est particulièrement importante pour marcher librement. C’est pourquoi il importe tant pour l’enfant d’apprendre à maintenir son propre équilibre – sans étirer les bras vers le haut et sans tenir les mains des parents. Aussi les pieds veulent maintenant apprendre à porter le poids et ne pas avoir à marcher sur la pointe des pieds.

La meilleure assistance pour apprendre à marcher

Pour encourager au mieux leurs enfants, les parents doivent les laisser essayer de marcher par eux-mêmes et non de les pousser ni de les tenir par les mains avant qu’ils ne marchent d’eux-mêmes. Un autre bon soutien est de leur donner la possibilité de bien se bouger, grâce à des vêtements larges et confortables. Il est également judicieux de permettre aux débutants de marcher pieds nus autant que possible – les pieds froids peuvent également être réchauffés avec des manchettes sur les chevilles. Des chaussures solides ne sont pas nécessaires. En tant que parents, nous n’avons pas grand-chose d’autre à faire que d’attendre et de regarder. À un moment ou à un autre, les premiers pas se feront directement vers nos bras: un moment inoubliable pour nous et un moment de fierté pour l’enfant, qui a pu apprendre cela et le mettre en œuvre lui-même.