L’univers Des Bébés

Promouvoir le développement de la parole chez les bébés et les jeunes enfants

Chaque enfant se développe à son propre rythme. Le moment où les petits enfants apprennent à dire et à prononcer leurs premiers mots est un moment particulier. En tant que parents, vous attendez certainement avec impatience le moment où votre enfant pourra s’exprimer verbalement. Voici quelques conseils pour favoriser le développement de la parole chez les enfants.

Quand et comment les enfants apprennent-ils à parler

Le développement de la parole commence dès le premier jour. Outre de pleurer, le bébé est rapidement capable d’émettre ses premiers sons et d’entendre des schémas linguistiques spécifiques. À environ quatre mois, il commence à babiller et à associer des voyelles. Jusqu’à environ huit à neuf mois, il développera et approfondira ses compétences en pratique en babillant. Les chaînes syllabiques comme ba-ba-ba deviennent des dédoublements de syllabes – baba sonne presque comme papa – et votre enfant essaie de vous faire la conversation. Entre le neuvième et le treizième mois, le petit enfant peut dire des mots qui ont un sens comme «maman» ou «wawa» pour un chien. Il comprend aussi de plus en plus, fait signe pour dire au revoir, peut secouer la tête pour dire non et réagir à des instructions simples ou les comprendre. Il peut maintenant continuer à pratiquer ses compétences linguistiques. Cependant, chaque enfant a son propre rythme et les différentes étapes varient quelque peu d’un enfant à l’autre. Écoutez votre bébé et apprenez à connaître les sons avec lesquels il veut communiquer. Le temps nécessaire pour passer de simples mots à des phrases complètes est individuel. 

Donner l’exemple – promouvoir le développement de la parole

En tant que parents, pouvons-nous promouvoir le développement de la parole? Et comment, exactement? Les bonnes nouvelles d’abord: oui, vous en êtes capable, et ce, depuis le départ. Faites attention à votre propre choix de mots. Par ailleurs, il convient de parler clairement. Intuitivement, vous faites beaucoup de choses correctement quand vous parlez aux enfants: vous parlez dans un langage simple. Les phrases sont peut-être encore plus courtes, mais claires et non imbriquées. Il est également important d’être un modèle en matière de développement de la langue: parlez toujours à l’enfant par des phrases complètes. Un «non» ne devrait pas simplement être «non», mais a besoin d’une explication: «Je ne veux pas que tu fasses ça parce que...» Il est également possible d’enrichir le vocabulaire et d’utiliser des adjectifs précis. Au lieu de «la balle est belle», vous pouvez dire: «La petite balle bleue est magnifique.» D’autres conseils et possibilités pour l’encouragement linguistique:

  • Chanter avec et à votre enfant, et chanter des mélodies ensemble
  • Récitez de petites rimes drôles, vous pouvez aussi les répéter régulièrement
  • Regarder des livres d’images et nommer des objets
  • Lire à haute voix, raconter des histoires ou lire des histoires avant d’aller dormir, etc.
  • Parler en phrases simples, élargir le vocabulaire, faire attention à votre propre choix de mots
  • En cas de correction: dire à l’enfant où il se trompe est important. Si votre enfant a dit quelque chose d’incorrect, répétez-le correctement, sans critiquer

Les enfants et le plurilinguisme

Selon certaines théories, les enfants qui grandissent en plusieurs langues apprennent à parler plus tard ou sont débordés. Cela n’est pas obligatoirement vrai. Ce qui est tout à fait vrai: à cet âge, les enfants apprennent plus facilement et bénéficient du plurilinguisme. Il est utile d’assurer la cohérence de la séparation linguistique en veillant toujours à ce que le parent de langue maternelle parle aux enfants dans cette langue. Bien entendu, ce n’est pas toujours facile dans la vie de tous les jours, mais cela aide à moins mélanger les langues et à les garder toujours présentes à l’esprit. Il se peut que l’enfant parle dans la langue la plus présente et utilise moins l’autre langue, ou qu’il revienne à un mot de l’autre langue. Laissez le temps à l’enfant et faites preuve de patience.

Le développement de la parole se fait aussi intuitivement par le rythme, les chansons – chantées et écoutées –, la lecture à voix haute, la parole et la patience. Les enfants apprennent beaucoup par l’imitation. Faites donc attention à votre choix de mots et au ton de votre voix, et parlez souvent à votre enfant en phrases simples, mais complètes. Nommez tout ce que vous voyez, faites ou ressentez.