L’univers Des Bébés

Quand l’éducation commence-t-elle?

Tout le monde souhaite que son enfant soit bien élevé. Mais comment pouvons-nous, en tant que parents, y parvenir tout en éduquant notre enfant avec amour? Peut-être avez-vous, vous-même, connu une éducation trop stricte, ou auriez-vous eu besoin de plus de limites. Lors d’un entretien avec Susanne Mierau, diplômée en pédagogie, nous parlons de l’éducation et de ce que cela signifie déjà pour les bébés et les petits enfants.

Chère Susanne, si l’enfant est encore un bébé et qu’il ne peut ni parler ni marcher – à quoi faut-il faire attention en matière d’éducation?

La sensibilité et l’empathie sont très importantes pour transmettre un sentiment de sécurité. La capacité de nous mettre à la place de l’autre et d’essayer de comprendre comment celui-ci se porte contribue à une bonne relation. Cette sensibilité permet d’autres comportements. Se rendre compte des attentes de l’autre personne et percevoir consciemment ce qu’elle ressent ou ce dont elle a besoin à un moment précis permet également une autre prise de conscience, grâce à laquelle une réaction et une interaction empathiques sont possibles. Nous pouvons alors transmettre un sentiment de sécurité. Un bébé a besoin de se sentir en sécurité parce qu’il ne peut pas encore communiquer ses besoins verbalement. Pour entraîner cette capacité, vous pouvez vous demander comment vous aimeriez que l’on vous traite. En même temps, vous pouvez faire preuve de sensibilité et d’attention vis-à-vis de vous-même, et continuer d’y travailler. Plus vous êtes sensible à vous-même, plus vous saurez intuitivement ce qui fait du bien ou non – et le percevrez aussi pour les autres.

Que signifie exactement l’éducation et comment l’éducation peut-elle réussir dès le début?

En fait, éduquer, c’est accompagner consciemment l’enfant et définir des limites. Cela fonctionne mieux si vous vivez vous-même les valeurs transmises, c’est-à-dire si vous êtes vous-même un bon exemple. Un enfant, cependant, doit être autorisé à faire ses propres expériences, lui expliquer le monde ne fonctionne pas. Il ne comprend pas qu’il ne peut pas faire quelque chose parce qu’il peut y avoir de la boue dehors. Il se peut qu’il doive tomber dedans pour comprendre. Nous avons besoin de beaucoup de compréhension envers les enfants, parce que la langue seule ne peut pas les guider. Mais nous pouvons les accompagner consciemment et donner le bon exemple.

Comment fonctionne l’éducation axée sur les besoins, et comment trouver une forme d’éducation qui nous convient?

De manière générale, les formes et les conseils sur l’éducation sont légion. L’expression «éducation axée sur les besoins» peut porter à confusion, car les parents peuvent penser qu’ils doivent répondre immédiatement à tous les souhaits de l’enfant. Ce n’est toutefois pas le cas. Dans la vie de tous les jours, il sera impossible de satisfaire tous les désirs. Cependant, l’éducation axée sur les besoins cherche à percevoir consciemment l’enfant: l’écouter et essayer de le comprendre. Si l’enfant se sent pris au sérieux et considéré, certains besoins importants sont déjà satisfaits, sinon, l’enfant vous les communique. Vous écoutez votre enfant et essayez de comprendre ce dont il a besoin à un moment précis. Vous pouvez alors comprendre pourquoi un enfant fait quelque chose, et ce dont il a réellement besoin.

L’éducation commence dès le premier jour. En effet, dès le premier jour de la vie du bébé, vous êtes à la fois son compagnon et son modèle.
Susanne Mierau, Dipl.-Pädagogin

Que pouvons-nous faire si nous avons commis une erreur en termes d’éducation – en d’autres termes, si nous faisons nous-mêmes quelque chose qui n’était idéal?

Ici aussi, il convient de rester le modèle. Si notre comportement n’était pas le bon, nous pouvons nous excuser auprès de notre enfant et expliquer pourquoi nous avions tort. Nous pouvons donc tirer des leçons de nos erreurs et faire en sorte de faire mieux à l’avenir. L’enfant remarquera également ce comportement.

L' auteur

Susanne Mierau

Pédagogue diplômée

Elle a fait des études pour devenir pédagogue de la petite enfance, guérisseuse et accompagnatrice des familles. Elle vit avec sa famille à Berlin et exerce une activité d’auteur indépendant.