Des voies respiratoires dans tous leurs états

Comment soulager les refroidissements

Le nez coule, la tête bourdonne, la gorge gratte – ces signes avant-coureurs d’un refroidissement, chacun les connaît et personne ne les aime. Et les mois d’hiver, précisément, les rhumes, infections grippales et grippes sont des maux auxquels on échappe difficilement. Le froid et le manque de lumière pendant la saison sombre entraînent un affaiblissement sensible de nos défenses naturelles. Des transports en commun bondés et des salles mal ventilées font le reste : les agents pathogènes peuvent traverser la barrière de défense naturelle et déclencher les symptômes désagréables. Or, il existe un riche inventaire de plantes médicinales qui, par leurs propriétés, vous soutiendront dans votre processus de guérison. Ainsi, les tisanes à base de camomille, de menthe, de sauge et de romarin ont une action anti-inflammatoire. Le phosphore blanc en dilution homéopathique, tel que nous l’utilisons dans Infludo® gouttes, est très bénéfique : grâce à ses forces de lumière et de chaleur, il stimule le système de défense et aide ainsi le corps à combattre l’infection.

Vague de chaleur

Comment la fièvre nous aide à recouvrer la santé.

Qu’ai-je bien pu attraper : une infection grippale sans conséquence ou une vraie grippe virale ? Seules des analyses spécifiques en laboratoire qui décèlent avec certitude les différents agents pathogènes pourront répondre à cette question. Au quotidien, on fait la différence en se référant à la sévérité des symptômes et de l’évolution de la maladie : une vraie grippe débute le plus souvent brutalement par des maux de tête violents et des douleurs marquées dans les membres, une forte fièvre et une toux sèche. En revanche, l’infection grippale est beaucoup moins virulente et entraîne rarement des complications sérieuses.

La fièvre est un symptôme concomitant fréquent des refroidissements. Souvent, on la combat comme un symptôme autonome par des antipyrétiques. Or, l’augmentation de la température corporelle est une réaction de défense efficace du corps face à aux agents pathogènes. La fièvre active le métabolisme et le système immunitaire. En d’autres termes, si l’on élimine la fièvre, cela peut même, dans certaines circonstances, contribuer à la progression de la maladie. Vous n’avez pas à souffrir inutilement : les symptômes concomitants désagréables d’un rhume avec fièvre seront plus supportables grâce aux remèdes maison et aux médicaments appropriés.

Cool, ça coule

Pourquoi c’est bien quand le nez coule.

Rien ne va plus ? Le nez est bouché et la respiration difficile ? Le rhume est pénible mais bénin la plupart du temps. Souvent, sous l’effet d’un dessèchement des muqueuses nasales, le nez perd sa fonction naturelle d’autonettoyage et l’un des 200 rhinovirus recensés peut venir s’y loger. En réaction, les muqueuses enflent et produisent plus de sécrétions que les agents pathogènes ne peuvent en évacuer : résultat, le nez coule. C’est là une réponse efficace des défenses immunitaires. Mais il peut arriver aussi que le nez soit bouché et que les glaires ne s’écoulent plus comme il faudrait. Pour soulager, l’on peut humidifier à intervalles réguliers les muqueuses nasales, par exemple avec une douche nasale ou un spray nasal isotonique comme notre spray nasal Rhinodoron®. Lorsque la muqueuse est très sèche et croûteuse, notre Pommade contre le rhume Weleda peut aider grâce à ses extraits de plantes médicinales. Elle décongestionne les muqueuses nasales et réduit l’écoulement nasal, facilitant ainsi la respiration.

Laissez la voie libre !

Soulager la toux au lieu de la supprimer.

Dans le cas d’une infection grippale, un sommeil nocturne paisible est un remède efficace. Mais que faire quand une toux tenace vous fait perdre un sommeil si nécessaire? À cela s’ajoutent souvent des douleurs pectorales dues à une musculature respiratoire crispée. En fait, la toux est une réaction salutaire du corps car elle dégage les voies respiratoires. Il est donc important maintenant de soutenir la production de mucus à l’aide d’expectorants et de bronchodilatateurs. La racine de guimauve, comme par exemple dans notre Sirop contre la toux Weleda, contient des mucilages recouvrant comme un film protecteur les parois muqueuses. Ainsi, la toux irritative est apaisée et les muqueuses irritées peuvent se régénérer.

Plus d'information et de conseils sur la toux

 

 

Notre assortiment contre les refroidissements et la grippe

Pour le soulagement des inflammations de la gorge et la stimulation des défenses immunitaires
En cas de toux et de glaires épaisses
Pour le soulagement de la grippe et des refroidissements
Pour le soulagement du rhume
Pour le soulagement de la respiration et en cas de refroidissement
Lors d’inflammation de la cavité naso-pharyngée et des sinus
Humidifie, nettoie et soigne les muqueuses nasales desséchées
Pour le soulagement de la grippe et des refroidissements
Pour le soulagement de la toux irritative
Pour le traitement de la toux irritative et des quintes de toux

Découvrir plus de conseils santé

La toux – un réflexe de protection naturel

La toux nettoie les voies respiratoires irritées et libère les bronches des impuretés et du mucus.

En savoir plus

Conseils en cas de troubles cardiovasculaires

Stimuler en douceur le cœur et la circulation sanguine et commencer la journée le pied léger: voici nos conseils.

En avant toute

Concernant la digestion

Si la digestion ne fonctionne pas bien, apparaissant la constipation, la diarrhée ou des maux d’estomac. Cette situation montre particulièrement l’intéraction entre le corps et l’âme.

Aide en cas de troubles gastro-intestinaux

Conseils pour une peau saine

La peau est notre plus grand organe sensoriel. Que faire quand on s'est écorché ou coupé, mais aussi en cas de brûlures légères, de coups de soleil et de piqûres d'insectes?

Protéger la peau

Conseils en cas de stress

Les journées sont trépidantes : rendez-vous, obligations, tâches ménagères. Cela peut entraîner stress, épuisement et nervosité.

Se recentrer sur soi

Conseils en cas de troubles oculaires

Travail sur écran et profusion de stimuli. Des yeux irrités et rougis, qui pleurent ou qui grattent, peuvent en être la conséquence.

Que faire en cas de troubles affectant les yeux?

Conseils en cas de lésions traumatiques

Que ce soit en raison d'une chute ou à la suite d'un accident de sport, les lé-sions traumatiques peuvent être très douloureuses. Et sous l'effet d'une contusion, d'une élongation ou d'une entorse, votre corps réclame avant tout une chose: une pause forcée.

Que faire en cas de contusion ou d'entorse?