Calendula

Schwäbisch Gmünd, Allemagne

Le calendula: une plante qui a du caractère

Le souci ou calendula joue un rôle clé dans le jardin de plantes médicinales géré selon les principes de la culture biodynamique. Et par conséquent également dans les produits: les Soins bébé au Calendula et un grand nombre d’autres produits cosmétiques et de médicaments ne pourraient être fabriqués sans les précieux extraits de la plante. Ces plantes, qui sont transformées encore fraîches, sont cultivées principalement dans le plus grand jardin de plantes médicinales d’Europe à Schwäbisch Gmünd, dans le sud de l’Allemagne.

Une plante orange vif aux multiples vertus en cas de blessures et d’inflammations

Chaque année, au mois de juin, le jardin de plantes médicinales allemand est en pleine floraison: c’est la saison du calendula qui, avec ses fleurs d’un orange éclatant, illumine le paysage avec ses innombrables touches de couleur. Sur une superficie d’un hectare, près de trois tonnes de fleurs sont cueillies à la main et plus de quatorze tonnes de plantes en fleur sont ensuite récoltées. Elles servent de base à l’élaboration des teintures mères et extraits huileux de près de 30 médicaments et produits cosmétiques naturels Weleda. Le calendula est l’une des plantes médicinales les plus polyvalentes et les plus efficaces en matière de soin naturel de la peau. En raison de sa forte teneur en précieuses substances telles que les caroténoïdes, les flavonoïdes et les saponines triterpènes, il est particulièrement apprécié pour ses propriétés cicatrisantes. Sa signature nous révèle que l’extrait de calendula favorise la régénération des peaux lésées et a également un effet anti-inflammatoire en cas de gingivite et de refroidissement.

Des soins durables dès le début

La culture biodynamique du calendula par Weleda repose sur des soins minutieux et durable. Cela va de pair, en règle générale, avec une bonne dose de travail manuel. Lors de l’entretien biodynamique du sol, les plantes bénéficient d’un apport suffisant en compost – des préparations spéciales sont utilisées et le sol est biné régulièrement pour qu’il reste meuble et que le calendula puisse prélever les nutriments nécessaires. La récolte des fleurs, dernière étape des travaux en plein champ, est elle aussi effectuée à la main. Pour une simple raison: le travail manuel garantit une meilleure qualité. Comme la sélection est assurée par l’homme, cela permet un contrôle supplémentaire de la qualité au moment de la récolte. Le fait que les plantes soient transformées aussitôt cueillies, sans que cela nécessite de longs acheminements (le site de transformation se trouvant à proximité immédiate des champs), est également une garantie de qualité et de fraîcheur.

Les jardins de plantes Weleda: diversité et vitalité

Le calendula fait partie des 160 plantes médicinales cultivées dans le jardin Weleda de Schwäbisch Gmünd selon le mode biodynamique.

 

Dans ce jardin, comme dans ceux de Weleda France et Weleda Suisse, la stimulation de la fertilité du sol pour l’obtention de plantes saines est prioritaire. L’utilisation de préparations biodynamiques – préparations à pulvériser à base de bouse de corne ou de silice de corne et composts à base d’achillée millefeuille, de camomille, d’écorce de chêne, d’ortie ou de pissenlit – permet, en outre, de favoriser l’interaction entre les rythmes de la Terre les rythmes cosmiques. La culture biodynamique représente ainsi un pas supplémentaire par rapport aux autres méthodes agricoles écologiques. Les forces terrestres et cosmiques sont appréhendées de manière globale et prises en compte dans l’organisation des écosystèmes. La dégradation minimale de l’environnement va de pair avec l’amélioration permanente de la fertilité des sols et la diversité des espèces. Ce concept de culture constitue ainsi une réponse pratique face au besoin aujourd’hui urgent d’équilibre dans l’utilisation des ressources à des fins commerciales et industrielles.

La culture de plantes médicinales Weleda: biodynamie et développement durable cohérent depuis 1924

La culture de plantes médicinales dans les propres jardins de Weleda, avec près de 160 espèces cultivées, est gérée selon la méthode biodynamique. Celle-ci est presque aussi ancienne que l’entreprise elle-même: dans son «Cours aux agriculteurs», Rudolf Steiner a en présenté dès 1924 les principes et les méthodes de travail à visée globale au grand public.

 

L’agriculture biodynamique repose sur un modèle circulaire : grâce au compostage, les résidus organiques sont entièrement recyclés et la vitalité du sol est renforcée. C’est pourquoi les sols, champs et plantes gérés selon la méthode biodynamique se caractérisent par une biodiversité et une vitalité élevées et sont peu sujets aux maladies et aux attaques de parasites. Comme la capacité de stockage naturelle des sols est très élevée en raison de la forte teneur en humus, ils tolèrent mieux les périodes de sécheresse ou de fortes pluies. Des recherches récentes montrent en outre que les sols exploités de manière durable jouent également un rôle clé dans la rétention du CO2. Un sol biologiquement actif, contenant de l’humus, des résidus végétaux, du compost et de nombreux micro-organismes, fonctionne comme une éponge équilibrante : il peut absorber davantage d’eau de pluie et empêcher en même temps l’érosion. Cette action permet aux plantes d’être approvisionnées en eau et en nutriments de manière équilibrée et favorise l’absorption par le sol de quantités importantes de CO2. Il va sans dire que l’agriculture biodynamique renonce totalement à l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques.

Ingrédient

extrait de calendula

Calendula Officinalis Extract

Les extraits des parties aériennes florales du calendula présentent une couleur allant du vert jaunâtre au vert brunâtre. En fonction de l’agent d’extraction utilisé, ils peuvent contenir des caroténoïdes, des flavonoïdes et des saponines. Les extraits de souci (Calendula) ont une action apaisante sur la peau et soutiennent sa régénération.