Rudolf Steiner

Rudolf Steiner portrait - Weleda

Fondateur spirituel et philosophique de Weleda

Rudolf Joseph Lorenz Steiner (25/27 février 1861 – 30 mars 1925) est né dans l’actuelle Croatie, mais émigre avec ses parents en Autriche alors qu’il est encore bébé. Son père était un radiotélégraphiste de chemin de fer très influent et Rudolf fut éduqué dans des écoles de village et à la maison.

Sensible aux idées inspirées du monde de l’intellect et du physique, il obtient un doctorat en philosophie à l’Université de Rostock. Auparavant, il avait déjà rédigé de nombreuses publications sur la littérature et la philosophie, notamment La Philosophie de la liberté et Une théorie de la connaissance chez Goethe.

Au début du 20e siècle, il fonde un mouvement spirituel, l’anthroposophie. Celle-ci puise ses racines dans la philosophie et la théosophie de l’idéalisme allemand qui encourage l’individu à considérer le corps, l’esprit et l’âme comme indissociables de notre monde et comme éléments d’un système global.

De la philosophie à la science et à la spiritualité

Dans la première phase de ce mouvement, d’inspiration plutôt philosophique, Steiner tente de trouver une synthèse entre la science et la spiritualité. Dans les travaux philosophiques qu’il rédige au cours de ces années, et qu’il appelle les sciences spirituelles, il tente d’appliquer aux questions spirituelles la clarté de la pensée, caractéristique de la philosophie occidentale. Dans une deuxième phase, aux alentours de 1907, il travaille dans une multitude de domaines, notamment dans des sphères artistiques comme le théâtre et l’art du mouvement, où il développe un nouveau mode artistique, l’eurythmie.

Son œuvre architecturale atteint son apogée dans l’édification du Goethéanum, un centre culturel dédié à tous les arts. Lors de la troisième phase de son travail, Steiner œuvre à différents projets pratiques, parmi lesquels la pédagogie Waldorf, l’agriculture biodynamique et la médecine anthroposophique.

Repenser la médecine

À partir de la fin des années 1910, Steiner jette les bases d’une nouvelle approche de la médecine en collaboration avec des médecins et des chimistes. En 1921, sous la direction d’Ita Wegman, Oskar Schmiedel, des chimistes, des médecins et des pharmaciens se réunissent, afin de déterminer dans quelle mesure ils pourraient tirer parti de cette philosophie pour les soins des patients.

Ils ont compris qu’un corps humain a la faculté remarquable de se guérir lui-même, mais qu’il a aussi besoin d’aide, parfois, pour y parvenir. Ils développent ainsi une approche personnalisée des soins de santé préventifs en utilisant des substances naturelles pour soutenir l’impulsion de guérison propre au corps humain. C’est forts de cette foi et de profondes connaissances à la fois scientifiques et philosophiques qu’ils fondent Weleda.

Influence profonde sur Weleda

La personne de Rudolf Steiner et son mode de pensée très personnel sont d’une importance capitale pour Weleda. Même lorsqu’il n’occupait pas de fonction de direction, le Dr Ita Wegman et lui-même faisaient partie de l’organe de contrôle, un groupe consultatif élargi qui sous-tendait l’entreprise. C’est également à Rudolf Steiner que l’on doit la raison sociale et le logo, créé par ses soins.

Rudolf Steiner a surtout joué un rôle primordial pour les bases intellectuelles et spirituelles de Weleda.