Pourquoi utilisons-nous de l’huile de palme?

Nous nous engageons pour la culture durable de l’huile de palme

L’huile de palme est une matière première essentielle, même dans la cosmétique naturelle. Depuis 2011, notre huile de palme est issue de culture biologique contrôlée et nous nous engageons pour la préservation de la forêt vierge.

L’huile de palme n’est pas foncièrement mauvaise

L’huile de palme est incontournable, même dans la cosmétique naturelle. Les savons Weleda contiennent de l’huile de palme pure, et des dérivés de cette huile, c’est-à-dire des ingrédients issus de l’huile de palme, entrent dans une multitude de nos produits de cosmétique naturelle. L’huile de palme possède des propriétés positives. Elle ne doit pas être durcie par procédé chimique, est résistante à la chaleur et se conserve longtemps. Sa culture ne demande pas autant de superficie que l’huile de soja ou de tournesol.

Cultiver durablement au lieu de défricher la forêt vierge

La forêt vierge est malheureusement souvent défrichée pour la culture de palmiers.  La biodiversité de ces forêts est unique et leurs sols abritent de gigantesques ressources de carbone. En les défrichant, nous ne détruisons pas seulement la base de notre existence, mais accélérons aussi le changement climatique. Nous voulons mettre un terme à cette évolution. Depuis 2011, le Brésil nous fournit de l’huile de palme bio pure, certifiée Fairtrade, qui ne nécessite pas le défrichement de la forêt vierge. 

Pas de forêt vierge pour des plantations de palmiers

Beaucoup moins d’huile de palme entre dans les produits cosmétiques que dans les aliments. Nous tenons cependant à empêcher que la forêt vierge ne soit défrichée pour faire place à des plantations de palmiers. C’est en effet la seule façon de maintenir la diversité des espèces et de protéger le climat, tout en produisant de l’huile de palme durable. Protéger les espèces, c’est protéger le climat. Nous nous engageons depuis longtemps en faveur de plantations de palmiers poussant uniquement sur des friches et ne nécessitant pas le déboisement de la forêt vierge.

Nous nous engageons pour des solutions

Nous misons en place une compensation pour l’utilisation de matières premières à base de palmier dans les pays producteurs. Beaucoup de plantations destinées à produire de l’huile de palme détruisent la forêt vierge et donc aussi l’habitat de nombreux animaux, dont les orangs-outans de Bornéo.

La Borneo Orangutan Survival Foundation (BOSF) s’est donné pour mission de travailler avec la population indonésienne pour protéger les derniers orangs-outans et leur habitat. Avec ses deux centres de convalescence pour jeunes orangs-outans et ses activités de réintroduction des animaux dans leur milieu naturel, la BOSF mène le plus grand projet de protection des primates au monde. Afin d’aider les primates et de protéger la biodiversité locale, nous coopérons avec l’organisation à but non lucratif BOS Allemagne. Nous soutenons à Bornéo le développement communal durable et reboisons la forêt vierge pour permettre aux orangs-outans de s’y sentir à nouveau bien.

Je m’étonne souvent de la perfection de la nature et je me dis que ma mission est de contribuer par mon travail à la préservation de cette perfection.
Annette Piperidis, Manager Sustainable Sourcing chez Weleda