Grossesse

Des souhaits, rien que pour vous

Les États-Unis connaissent la tradition de la fête prénatale, qui rencontre aussi un succès croissant chez nous. Mais au lieu de choses bien matérielles, ce sont souvent de petits cadeaux personnalisés, du temps et des gestes empreints de tendresse qui comblent de joie.

Quels sont vos souhaits?

En fait, peu importe qu’il s’agisse d’une fête prénatale ou de toute occasion à laquelle on pourra vous demander ce que vous souhaitez pour le bébé. Les gens sont intentionnés avec vous et aimeraient vous faire plaisir. Appréciez l’attention que l’on vous porte. Vous pouvez réfléchir en toute tranquillité à ce que vous aimeriez pour vous-même et pour le bébé. 

Une aide pratique à domicile

Une fois que le bébé sera né et que vous serez rentrée avec votre petit trésor, un grand nombre de nouveaux défis vous attendront pendant la période postnatale. Allaiter, langer et toutes les tâches d’un foyer: courses, cuisine et ménage. Au début, ces choses seront difficiles à concilier avec le nouveau rythme. Dans ces cas-là, il est bon de pouvoir compter sur le soutien des autres. Pourquoi hésiter à demander de l’aide dans les premiers temps? Le lundi, une de vos bonnes amies peut vous apporter un peu de soupe ou de gratin. Le mercredi, c’est votre collègue qui vous apporte un petit quelque chose à midi. Vous pouvez aussi demander de l’aide pour gérer votre intérieur. Vous allez désormais rester beaucoup plus à la maison et vous remarquerez alors plus vite que les fenêtres ont besoin d’être nettoyées. Si quelqu’un se propose pour ce type de service ou si la famille et les amis se cotisent et vous permettent d’avoir une aide-ménagère pendant les quatre à six premières semaines, vous apprécierez vraiment ce soutien à domicile. On pourrait citer d’autres exemples de gestes bienvenus: un repas apporté par votre service de livraison préféré ou un cours de portage pour apprendre à utiliser un porte-bébé en vue des besoins futurs.

Avec le bébé, vous devrez d’abord vous habituer à un nouveau rythme de vie. Quelle chance si vous pouviez compter dès les premiers temps sur le soutien des personnes que vos aimez.
 

Soutien psychologique, activités communes

Il est bon de savoir que l’on peut compter sur quelqu’un. Cela vous renforce mentalement d’avoir une personne que vous pouvez appeler à toute heure pour lui demander conseil. Il y a peut-être aussi de bons amis qui vous feront une petite surprise agréable. Ainsi, quand votre bébé dort, un massage relaxant des mains, des pieds ou de la nuque pourrait constituer un moment de répit relaxant. Si vous avez déjà des enfants, il serait formidable que quelqu’un peut amener les grands à la piscine l’après-midi ou faire des activités avec eux à l’extérieur. Vous disposez ainsi d’instants calmes bien à vous pour vous occuper du bébé. Mais vous aimeriez peut-être aussi aller chez le coiffeur avec une amie. En effet, se coiffer ne fait vraiment pas partie des priorités en période postnatale. Si vous êtes en agréable compagnie et que votre amie s’occupe du bébé une fois sur place, vous apprécierez cette sortie. Vous serez heureuse de savoir que l’on s’occupe de vous. N’hésitez pas à solliciter ce genre de soutien auprès des êtres qui vous sont chers. 

ARTICLES LIÉS