Grossesse

Un arbre pour votre bébé

Connaissez-vous la tradition de planter un arbre à la naissance d’un bébé? Nous mettons en lumière cette tradition et vous expliquons le rôle important du placenta. Autrefois, le placenta était en effet enterré à l’endroit où un arbre particulièrement fertile serait planté.

Un arbre pour le bébé

La naissance de votre bébé est un événement très important dans votre vie. Votre famille s’agrandit. Peut-être aimeriez-vous planter un arbre pour symboliser cette arrivée? L’arbre grandira avec votre bébé, développera des racines profondes, et deviendra grand et fort au fil des ans. Il peut s’agir d’un pommier qui portera des fruits ou simplement de votre arbre préféré.

L’importance du placenta

Autrefois, le placenta était mis en terre avec l’arbre lors de la plantation de ce dernier. Car le placenta est un organe fascinant et ses ramifications rappellent même un peu un arbre. Quelques semaines seulement après la conception et jusqu’à la fin de la grossesse, le placenta fournira à votre bébé tout ce dont il a besoin. Il assume simultanément les fonctions des poumons, du foie, des reins et de la glande hormonale de l’enfant, et assure à la fois la connexion et la séparation de la mère et de l’enfant. Le sac amniotique y adhère et forme une enveloppe protectrice avec le liquide amniotique. Après la naissance du bébé, le placenta se détache lentement de la paroi utérine qui se rétrécit rapidement et sort avec une contraction. Le terme de «délivrance» ne convient pas vraiment à cet organe merveilleux, polyvalent et admirable. Habituellement aujourd’hui, il est éliminé dans les incinérateurs des hôpitaux. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Si vous voulez emporter le placenta, faites-en part au personnel de la clinique.

Coutumes et traditions

Jusqu’au XIXe siècle, il était normal d’enterrer le placenta. Une coutume commune à travers les âges, partout dans le monde. Il y a déjà des milliers d’années, le placenta des pharaons était préservé sous forme momifiée. Pendant des milliers d’années, bien avant de faire l’objet d’une recherche médicale intensive, l’importance de cet organe était notamment due à son apparence. Les fins vaisseaux sanguins se ramifient comme les branches d’un arbre de vie. Différent pour chaque enfant, il ne cesse de fasciner. Il a été constaté que l’embryon et le placenta sont créés à partir de la même cellule germinale fécondée. Sur le plan spirituel, il est supposé que les deux éléments possèdent une âme et que celle du placenta meurt avec la naissance de l’enfant. Certainement aussi une des raisons des traditions liées à son enterrement.

ARTICLES LIÉS