Santé

Constipation

Causes & traitement

Lorsque la digestion se rebelle: la constipation fait partie des troubles gastro-intestinaux les plus fréquents. Nous vous en expliquons les causes et les traitements possibles.

Qu’appelle-t-on constipation?

La constipation est liée à un déséquilibre de la digestion. Les selles sont plus rares que d’habitude, voire totalement absentes.

Dans le langage courant, la constipation est donc aussi appelée «intestin paresseux». Dans le jargon médical, elle porte le nom d’«obstipation».

Avec la diarrhée, l’obstipation fait partie des maladies et des troubles gastro-intestinaux les plus fréquents.

Quand parle-t-on de constipation?

On parle de constipation (obstipation) dès que la défécation a lieu plus rarement que d’habitude. À cela viennent s’ajouter des symptômes tels que des selles dures et le sentiment d’une évacuation incomplète.

Il est question de constipation sévère à partir de plus de trois jours sans selles. Des symptômes tels que le manque d’appétit, des maux de ventre et des crampes abdominales peuvent également apparaître en plus de l’absence de selles.

Symptômes fréquents

  • Selles rares ou absence de selles
  • Selles dures
  • Sentiment d’une évacuation incomplète
  • Nécessité de pousser fortement lors de la défécation
  • Dans les cas sévères, manque d’appétit, maux de ventre et crampes abdominales

Quelles sont les causes?

Une alimentation pauvre en fibres est souvent la cause des troubles intestinaux. Si cette alimentation est combinée à une hydratation insuffisante et à trop peu d’activité physique, elle peut favoriser les problèmes lors de la défécation.

Causes fréquentes

  • Une alimentation pauvre en fibres
  • Des repas irréguliers
  • Une nourriture inhabituelle
  • Un repas trop riche ou la faim
  • La déshydratation
  • Le manque d’activité physique, la sédentarité
  • Une souffrance psychique telle que le stress

Autres causes

Des infections bactériennes ou virales peuvent aussi être à l’origine d’une constipation. Si tel est le cas, changer son alimentation n’apportera rien et il est conseillé de consulter un médecin. Certains médicaments peuvent aussi causer des problèmes lors de la défécation.

Que se passe-t-il alors dans le corps?

En cas de constipation (obstipation), la digestion se rebelle, enfin l’intestin pour être précis. Et pour être encore plus précis, le gros intestin et le rectum.

La digestion permet à notre corps de mettre à disposition la nourriture absorbée. Elle commence dans la bouche (mot-clé: salive), se poursuit par l’œsophage avant d’arriver dans l’estomac et terminer dans l’intestin grêle.

Les nutriments inutilisables s’épaississent ensuite dans le gros intestin et sont évacués avec les déchets du métabolisme par le rectum et l’anus.

Perturbations du rythme

Notre tube digestif est entouré de muscles qui se resserrent et se relâchent régulièrement. Si ce rythme est perturbé par un stress psychique ou un manque d’activité physique, des troubles et des maladies peuvent alors survenir tels que manque d’appétit, brûlures d’estomac, maux d’estomac, sensation de réplétion ou constipation.

La constipation est donc le plus souvent liée à des «perturbations de rythme» lors de la digestion.

Remèdes en cas de constipation?

Changer de mode de vie

Si le manque d’activité physique, une alimentation pauvre en fibre et/ou une hydratation insuffisante sont à l’origine de la constipation (obstipation), le conseil suivant peut vous aider:

Bouger le plus possible, opter pour une alimentation riche en fibres avec beaucoup de fruits et de légumes et boire en quantité suffisante.

Des laxatifs naturels

Des aliments riches en fibres tels que du psyllium ou des graines de lin ont le même effet que des laxatifs: ils gonflent dans l’intestin et le stimulent. Ne pas oublier de toujours boire suffisamment en les prenant.

Autres conseils et remèdes maison

  • Manger quatre à cinq fois par jour, mais en plus petites quantités.
  • Le soir, prendre uniquement des repas légers et pauvres en graisses avec beaucoup de légumes.
  • Si possible, ne pas manger après 19 h 00, ce qui permet de mieux dormir et de donner au corps suffisamment de temps pour terminer son processus de digestion avant la phase de sommeil.
  • Le mieux est de jeûner au stade aigu, en cas de nausées et de vomissements. Recommencer ensuite doucement à manger en optant pour des biscottes, des bananes et des pommes râpées.
  • Après amélioration, éviter encore quelques jours les produits laitiers, le café, l’alcool et les aliments gras.
  • Si possible, préférer les tisanes à base de fruits et d’herbes ainsi que l’eau minérale à des boissons telles que thé noir, café et alcool.
  • Ne pas prendre d’aliments ni de boissons froids et garder le ventre le plus possible au chaud.
  • Tester des techniques de relaxation (yoga, training autogène, méditation).
  • Augmenter l’activité physique et faire du sport.
  • Masser doucement le ventre et utiliser des bouillottes.

Quand doit-on consulter un médecin?

La constipation (obstipation) doit faire l’objet d’une consultation médicale dans les cas suivants:

  • Si aucune amélioration n’apparaît au bout de quelques jours
  • En cas de constipation chronique
  • En cas d’apparition de douleurs soudaines et violentes
  • Si le ventre durcit, en cas de violents maux de ventre
  • En cas de nausées et de vomissements
  • En cas de constipation chez les nourrissons
  • Si les selles se modifient soudainement chez les personnes âgées

Traitement par des médicaments

Les médicaments Weleda peuvent aider le système digestif à accomplir son travail et à soutenir le ballet rythmique de la digestion de façon naturelle.

Digestodoron® gouttes

Digestodoron® régule la motricité intestinale. Ces gouttes agissent aussi bien en cas de diarrhée que de la paresse intestinale et soulagent les ballonnements. Il est recommandé de les prendre pendant environ huit semaines pour une efficacité maximale.

Hepatodoron® comprimés

Des feuilles de vigne et de fraise des bois séchées entrent dans la formule de Hepatodoron® comprimés, qui peuvent être utilisés pour stimuler les fonctions hépatiques et intestinales. Ces comprimés soulagent les troubles fonctionnels bénins du foie qui se traduisent par fatigue rapide, constipation ou ballonnements.

AIDE EN CAS DE PROBLÈMES DE DIGESTION

Digestodoron® gouttes

Digestodoron® gouttes

Pour normaliser les troubles de la sécrétion et de la motilité gastriques et intestinales
Hepatodoron® comprimés

Hepatodoron® comprimés

Pour la stimulation des fonctions hépatiques et intestinales
Gouttes Amara Weleda

Gouttes Amara Weleda

Pour la stimulation de la digestion
Choleodoron® gouttes

Choleodoron® gouttes

Pour la stimulation de la fonction biliaire