Ratanhia

Arequipa, Pérou
Map of Peru - Ratanhia

Ratanhia – la racine des Andes

Cet arbuste touffu, qui a élu domicile au pied des Andes en Bolivie, au Pérou et en Équateur, paraît à première vue plutôt insignifiant, voire sans beauté. Ce sont ses valeurs intrinsèques qui le rendent si précieux. Par ailleurs, le fait que le ratanhia, lat. Krameria lappacea, soit le seul spécimen d’une famille végétale laisse supposer que cette plante a quelque chose de très particulier.

Cueillettes durables de plantes sauvages pour les précieuses racines

Dans la langue indigène d’Amérique du Sud, le mot "ratanhia" signifie "plante qui rampe au-dessus du sol". Depuis toujours, cette plante est très appréciée des populations autochtones des Andes en tant que plante médicinale traditionnelle, alors qu’elle est restée longtemps inconnue en Europe. Ce n’est qu’au début du 18e siècle que la plante arriva en Espagne puis, plus tard, en Allemagne. Dès lors, elle ne cessa ne gagner en popularité pour ses précieuses vertus médicinales et on la traita en quantités toujours croissantes. À cause de cela, les réserves sont menacées. Pour y remédier, Weleda a commandé en 2005 une étude sur site de plusieurs années afin d’élaborer une stratégie durable pour les cueillettes de plantes sauvages.

L’essentiel est invisible

C’est à une altitude allant de 600 à 3600 mètres, dans un environnement maigre et aride, que poussent les buissons de ratanhia au système racinaire largement ramifié. Discrets et clairsemés, et d’une hauteur atteignant un mètre tout au plus, ils apparaissent çà et là dans un milieu plutôt hostile. Comme Johann Wolfgang von Goethe l’écrivait d’une si belle façon: "La quintessence d’une plante est invisible". Dans notre cas, le secret de la plante semble aussi se trouver dans la partie cachée, c’est-à-dire dans la racine.

Cet arbuste hémisphérique est un hémiparasite. En d’autres termes, il accomplit sa photosynthèse, mais il a besoin d’une plante hôte pour s’approvisionner en sels nutritifs supplémentaires. Un système racinaire souterrain pouvant atteindre quatre mètres permet à la plante de s’amarrer aux racines d’autres plantes sans pour autant endommager la plante hôte. En outre, les racines jouent un rôle important dans la protection contre l’érosion environnante. Une question s’est alors posée à Weleda: comment procéder à la récolte sans porter préjudice à la nature?

Certes, l’idée d’une culture de cette plante sauvage s’est fait jour, mais la première phase de recherche a montré que le rapport coûts-résultats était désavantageux. Weleda a donc engagé une étude sur les cueillettes durables de plantes sauvages et a pu ainsi élaborer une stratégie de cueillette qui garantit la préservation du peuplement végétal, des conditions de travail équitables et un revenu satisfaisant, sans porter atteinte à la nature.

Cueillettes de plantes sauvages: priorité absolue accordée à la nature

Dans un petit village de la région d’Arequipa, un partenariat a ainsi été mis en place avec une famille locale qui cueille en exclusivité pour Weleda, et dans le cadre de cueillettes certifiées de plantes sauvages, le précieux contingent de racines. Par pure conviction, un couple avec dix enfants accepte des conditions de vie précaires pour aller déterrer la précieuse racine sur un terrain accidenté très haut dans la montagne et à plusieurs jours de voyage de leur village. C’est dans une démarche mûrement réfléchie et dans un esprit durable et responsable qu’ils souhaitent garder la plante à l’état sauvage, pour leurs enfants et pour la postérité. Bien souvent, ils consacrent une dizaine de jours à la cueillette avant de retourner dans leur village. L’amour de leur patrie, de la nature, du vent et de la quiétude les motive et les incite à se vouer complètement à leur tâche. Dans leur travail, rien ne se fait au hasard. Ils récoltent selon les directives strictes élaborées par Weleda, de concert avec l’autorité de protection de la nature. Ainsi, ils veillent à ce qu’il reste un peuplement végétal suffisant et qu’il n’y ait pas de racines complètement déterrées. À chaque emplacement où une racine a été retirée, ils ressèment la plante prélevée. Ainsi, cette famille est largement récompensée par la nature. Non seulement elle reçoit un revenu sûr et durable, mais a aussi la chance de vivre en harmonie avec la nature dans son lieu de vie et de mettre du cœur à l’ouvrage. Un cadeau précieux pour préserver la santé du corps, de l’esprit et de l’âme!

Chaque année, des biologistes contrôlent la réserve de ratanhia de la région en vue d’une croissance saine et durable. Ce n’est qu’en cas d’examen concluant et de respect des limites de récolte redéfinies chaque année qu’une autorisation de cueillette est délivrée avec une rémunération fixe et équitable. Pour Weleda, cela signifie un approvisionnement transparent, durable et fiable. Par ailleurs, ce projet pilote est un signal fort. Ainsi, les autorités péruviennes de protection de la nature travaillent à rendre le mode de cueillette durable, élaboré par Weleda, obligatoire pour toutes les entreprises souhaitant exporter du ratanhia. Et c’est là une mesure significative en faveur de la protection durable de la biodiversité.

La racine rouge aux effets puissants

La racine rouge de la plante contient de nombreux tanins et depuis des siècles déjà, elle est traditionnellement utilisée dans cette région comme remède contre les inflammations, surtout dans la cavité buccale. Les tanins forment en effet un film protecteur que les agents pathogènes ne peuvent traverser qu’avec difficulté, ce qui entraîne leur élimination. Weleda utilise l’extrait alcoolisé des racines dans ses soins buccodentaires afin de renforcer les tissus de la bouche et de prévenir les irritations. Ainsi, cette plante soutient de façon optimale l’hygiène buccale. En effet, une bouche saine aux dents solides n’est pas seulement belle et agréable, mais aussi un facteur important pour la santé de tout l’organisme.

Ingrédient

extrait de ratanhia

Krameria Triandra Root Extract

La racine de ratanhia rouge renferme de nombreux tanins aux effets astringents (resserrement des tissus), p. ex. sur la muqueuse buccale. C’est pourquoi les extraits de racine de ratanhia couleur brun-rouge foncé conviennent particulièrement bien comme ingrédients dans les produits de soins bucco-dentaires.