L’univers Des Bébés

Pourquoi les bébés crient-ils?

Il faut souvent quelques semaines aux parents et au bébé pour s’habituer les uns aux autres, et pour que la communication fonctionne bien. Outre les gestes et les mimiques, le cri est un moyen important du bébé pour attirer l’attention sur ses besoins. Cela peut être source de stress pour les parents, qui s’interrogent: pourquoi mon bébé pleure-t-il? Que veut-il me dire, a-t-il mal? Quelle est la cause de ses pleurs? Et comment pouvons-nous le calmer en douceur?

Les signaux du bébé: comment mon enfant s’exprime-t-il?

Dans de nombreux cas, les cris du bébé sont un signal relativement tardif pour attirer l’attention. Souvent, celui-ci exprime d’abord ses besoins d’une autre manière: il s’agite, «mouline» avec les bras et les jambes, bouge la tête plus vite ou fait de petits bruits. Lorsque les bébés ont faim, par exemple, ils montrent souvent un mouvement de recherche avec leur tête, serrent leurs petits poings, les portent à la bouche et les lèchent, ou font généralement des bruits de claquement avec la langue. Les bébés indiquent également leur besoin d’excréter, d’abord par des signaux physiques, puis par des cris lorsqu’ils excrètent ou que le lange est mouillé. Mais la cause des cris reste souvent inexplicable pour les parents, surtout lorsqu’il a été fraîchement changé et allaité, qu’il a eu assez de sommeil et qu’il est pris dans les bras avec amour et réconforté. 

Apprendre le langage du bébé

La faim, la soif, la fatigue, le besoin d’excréter, le besoin de proximité, des vêtements inconfortables, des douleurs (maux de ventre), la peur, l’excès de stimulation: autant de raisons pour lesquelles le bébé peut crier. Au début surtout, il est difficile de reconnaître les différents signaux ou de distinguer le cri dû à la faim du désir d’être changé. Pour apprendre à comprendre le langage du bébé, une chose est primordiale: passez beaucoup de temps ensemble, et observez votre bébé. Observer attentivement votre bébé sur une période prolongée vous permet d’apprendre à comprendre son langage et ses réactions plus rapidement. Si vous le faites dans le calme et de manière ciblée, vous reconnaîtrez ses signaux nettement plus facilement que dans l’agitation du quotidien. De cette façon, le langage subtil de l’enfant peut progressivement être compris et intégré dans la vie quotidienne.

Trop, c’est trop: quand les bébés pleurent suite à une surexcitation

Pour les bébés et les enfants, un bon équilibre entre les stimulations et la détente est très important. Même les plus jeunes enfants sont stimulés au quotidien: par les impressions visuelles, les sons, les caresses, les massages, le bain, les frères et sœurs... Nous, les adultes, avons souvent du mal à comprendre ce qui peut être stimulant, et il arrive rapidement que, sans le vouloir, nous submergions le bébé par un excès de stimulations au cours des premières semaines et des premiers mois. Les pleurs du bébé, et surtout les cris prolongés du soir, permettent au bébé de traiter les nombreuses impressions de la journée. Dans de telles situations, il est bon de réfléchir à ce qui a pu faire une impression particulièrement forte pendant la journée, et peut-être de l’éviter à l’avenir. Au quotidien, il est généralement utile – pour les parents comme pour les enfants – de prévoir des périodes de repos, visant toujours à se détendre. N’oubliez pas que les stimuli externes ont un effet intensif sur l’enfant, surtout au cours de la première année, car tout est nouveau. Se reposer et passer du temps uniquement avec la famille, avec les personnes les plus proches, est non seulement bon pour la relation mère-enfant, mais permet également de se détendre. 

Quand les bébés crient vraiment beaucoup

Certains bébés sont particulièrement sensibles et sont plus rapidement excités, d’autres moins. Certains bébés pleurent simplement plus que d’autres. Ne comparez pas votre bébé à d’autres, car chaque enfant est différent, même entre frères et sœurs. Lorsque les pleurs du bébé deviennent trop lourds pour les parents, il est temps de chercher de l’aide. Vous avez peut-être déjà entendu parler des enfants qui crient beaucoup. Voici quelques conseils pour vous aider à prendre conscience des cris excessifs: tenir un journal des pleurs et de leur fréquence peut être utile au début, et fournir parfois des pistes de solutions: dans quelles situations crie-t-il particulièrement souvent, que faisions-nous avant qu’il ne commence, qu’a-t-il mangé? Mais plutôt que de mesurer le temps des pleurs en heures ou en minutes, c’est ce que ressentent les parents qui importe: les cris fréquents sont très éprouvants, et il est même normal que cela pousse les parents à leurs limites ou qu’ils se sentent dépassés. Il est souvent possible d’obtenir de l’aide en discutant d’abord du problème avec une sage-femme, une pédiatre ou dans un groupe d’allaitement.

Le cri est un moyen efficace pour le bébé d’attirer l’attention. Passer beaucoup de temps près du bébé et l’observer permettent de mieux comprendre son langage. Cela peut aider à mieux se connaître, surtout au cours des premiers mois.
Susanne Mierau